Allo Simonne : recettes gourmandes et écologiques

Es-tu un.e vrai.e adepte de chocolat  ? Recherches-tu la saveur à l’état le plus pur  ? Si c’est le cas, tu dois absolument goûter les pâtes à tartiner de Allo Simonne. Ces recettes gourmandes et écologiques nous ont transportés dans un autre univers. Nous avons découvert un savoir-faire unique, empreint de véritables valeurs. Récit de notre rencontre avec deux entrepreneurs passionnés.
Chocolats allo simonne

Allo Simonne : une première rencontre marquante

En route pour Montréal, nous nous réjouissons de passer un moment avec Quentin Ryckaert et Vincent Coja, fondateur de Allo Simonne. Nous avons déjà eu la chance de déguster leurs recettes de pâtes à tartiner gourmandes et écologiques quelques mois plus tôt.

Vu que nous ne pouvions pas acheter toutes les saveurs disponibles, il a fallu choisir, et ce n’était pas simple ! Je peux te dire que le pot n’a pas fait long feu une fois à la maison ! Impatients de découvrir le secret de fabrication de ces merveilles, nous poussons la porte de l’atelier.

Quentin nous accueille. En le voyant, je retrouve l’énergie et la flamme dans le regard que j’avais perçues chez lui à notre première rencontre. Il nous met tout de suite à l’aise, nous présente ses collaborateurs.

Dix heures tapantes, la conversation s’enchaine et nous comprenons qu’il a bloqué le rendez-vous dans son agenda jusqu’en début d’après-midi. C’est notre premier reportage, mais il nous reçoit aussi bien que si nous travaillions pour Radio Canada. On sent que c’est un gars de projet qui a su aller au bout du sien et qui est prêt à croire à celui des autres.✨

L’artisan a beaucoup à nous dire sur l’histoire des délices sucrés ! Un peu plus tard, Vincent arrive. Nous le rencontrons pour la première fois. Il est très souriant, fait un brin d’humour, mais a l’air plus réservé.

Pourtant, très vite, on se rend compte qu’il a de la suite dans les idées et du tempérament! L’entrevue peut commencer.

L’histoire familiale de voyages et de gourmandise

Nous leur demandons de nous raconter les étapes de la création de leur entreprise. À l’origine, une passion familiale. Pour Quentin, la nourriture représente le souvenir des moments de partage autour de la table.

Il passe son enfance en Afrique avec ses parents, de grands amateurs de chocolat.  Les déjeuners sont conviviaux et surtout, gourmands. Un mot qui va revenir plusieurs fois dans son récit.

Il paraitrait que la gourmandise est un péché et la curiosité un vilain défaut. La combinaison des deux a pourtant poussé Quentin à fabriquer ses premières pralines. Heureusement pour nos papilles que personne n’est parfait !

À l’adolescence, il rentre en Belgique où l’attend celle qui sera son inspiration. Dans la famille d’épicuriens, j’ai nommé la grand-mère : madame Simonne Allo. Cette voyageuse « généreuse et énergique » transmet à son petit-fils son amour de la nourriture. Pour des raisons professionnelles, il habite chez elle pendant deux ans.

Sa Granny le régale, il nous parle de la cuisine à l’ancienne, à base de crème et de beurre… En l’écoutant, j’imagine très bien les effluves qui réconfortent quand on rentre le soir, il nous touche droit au cœur avec son émotion.❣️

Après la disparition de sa grand-mère, Quentin quitte la Belgique pour tenter sa chance à Montréal ! Il a connu l’Afrique, ses parents lui ont déjà fait voir plus grand que le Plat Pays, alors pourquoi pas le « rêve américain » (ou presque) ?

Toujours guidé par sa passion et certainement par Simonne qui veille sur lui depuis là-haut, il a l’occasion de travailler pour les meilleurs chocolatiers de la ville.

Deux rêves d’enfance, un mariage et des médailles

Comme moi, Vincent écoute l’histoire de son conjoint avec attention. Je lui demande aussi de remonter dans ses souvenirs. Enfant, il a déjà tout compris. Il sera patron. Il déclare à ses parents qu’il veut faire travailler les autres.

La famille est un peu choquée, mais le garçon a juste le sens de l’observation. Il en voit se tuer à la tâche dans des activités qui éreintent le corps. Adulte, Vincent affine son plan : devenir couvreur et ouvrir rapidement son entreprise.

Il s’en va faire le compagnonnage en France, pour ensuite rejoindre Quentin au Canada. Pendant que son conjoint continue d’explorer et développe déjà ses premières pâtes à tartiner, il travaille en construction.

Le couple décide de se marier. À la réception de mariage, Quentin sert ses créations aux invités. Commencer par recueillir les impressions de ses proches lorsqu’on se lance est bien naturel. En revanche, ce n’est pas toujours le meilleur moyen de connaître la vérité.

Imaginez un cousin aspirant au stand-up qui raconte ses blagues nulles à la fête de famille. Comment lui avouer qu’il n’a pas de talent ?😐

Seulement l’histoire de Quentin et Vincent est très différente : quand ils me disent que l’enthousiasme du public n’était pas forcé, je n’ai aucun mal à les croire.

Le chocolatier avec qui le couple travaille encore aujourd’hui donnera ensuite le coup de pouce décisif. Il conseille à Quentin d’envoyer les produits au concours international du chocolat. Résultat : trois tartinades reviennent avec un prix.

Élan entrepreneurial et naissance de Allo Simonne

Il n’en fallait pas plus pour trouver l’élan de se lancer en affaires ! Vincent voit son projet d’entreprise se dessiner et Quentin est prêt à partir à la recherche d’autres recettes gourmandes.

Ils vont se mettre à travailler le soir, après la fermeture de la pâtisserie où Quentin est employé. Leur appartement sert d’entrepôt à leurs productions.

Les choses deviennent de plus en plus sérieuses et l’appartement de plus en plus rempli !  Ils collaborent avec un graphiste pour préciser une identité visuelle. Quand vient le temps de se choisir un nom, c’est tout naturellement que Quentin veut rendre hommage à quelqu’un de cher…💫

Allo Simonne est née. Il va falloir relever à nouveau ses manches. Les ambitieux se souviennent des « soirées étiquettes » passées à décorer les pots de tartinades. Avec l’envie comme moteur, les sacrifices valent la peine pour réaliser leur rêve.

C’est vrai que la fatigue, les longues heures de travail n’ont pas de prix si on sent que l’on touche au but. La clientèle répond rapidement présente.

Quelques années plus tard, le couple estime que chaque journée représente un défi et un apprentissage. Quentin le précise, « On ne nait pas entrepreneur ».

Du goût, de la créativité et des émotions

Avec leurs pâtes à tartiner, Quentin et Vincent veulent retourner à l’essentiel. Pas question d’utiliser l’huile de palme. C’est un plaisir de découvrir ce genre de produit ! Fan absolue de cacao, ce que j’ai pu goûter ailleurs ne souffre pas la comparaison.

Je déguste chaque petite cuillère que me passe Quentin avec attention. Nous prenons notre temps pour profiter des saveurs. Il n’est jamais avare d’explications.

Dans l’atelier, nous le regardons étaler le chocolat, nous assistons à la torréfaction des noisettes, l’ingrédient précieux qui permet d’éviter l’huile.

Quentin nous confie qu’il explore autre chose et nous sort des pâtes de fruits. Je tends la main avec un peu moins d’enthousiasme, ce n’est pas mon dessert préféré. Disons que le souvenir d’enfance des vieilles affaires toutes sèches au goût mi-orange mi-odeur d’armoire me poursuit.

Pas grave, j’aime l’aventure! Il guette notre réaction. Nous sommes surpris par la douceur et l’amertume véritables, rien à voir avec ce que j’ai connu.🍊Il s’essaie encore sur la texture, mais nous n’avons aucun doute qu’il est en bon chemin.

Le plus gratifiant pour Quentin et Vincent ? L’émotion des gens qui goûtent leurs produits.

Ils nous racontent amusés que lorsqu’ils vendent sur les marchés, ils rencontrent parfois des couples qui s’achètent un pot individuel et qui le cachent. Il y a des choses qui ne se partagent pas !

Valeurs, éthique de travail et certification

Quentin officie aux fourneaux et Vincent en apprend toujours plus sur la gestion d’une compagnie. Pour eux, comme pour leurs employé.e.s, ils privilégient la personne et l’éthique de travail.

Ils ont tous les deux un passé professionnel intense qui leur a coûté de s’épuiser à un moment donné. Le couple a compris qu’il fallait savoir lever le pied et que le bien-être était primordial.

Vincent décide de se lancer dans la certification B Corp, octroyée aux « sociétés commerciales qui répondent à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public ».

Les valeurs qu’ils portent se retrouvent au cœur de leurs opérations. Pots en verre, investissement dans la reforestation pour compenser les émissions de CO2 dues à leurs livraisons, utilisation de papiers et cartons recyclés ♻️ pour l’envoi des colis, etc. Autant d’actions qui font la différence.

Ils sélectionnent aussi soigneusement les matières premières et les fournisseurs. Par exemple, une entreprise brésilienne qui génère son électricité pour la redistribuer dans Sao Paolo. Bien sûr, ils s’approvisionnent d’abord au niveau local lorsque c’est possible.

Chaque intervenant qui travaille avec Allo Simonne se tient à l’abri de l’influence des multinationales et reçoit le juste prix pour sa production.

« Il faut se demander : comment je consomme, pourquoi je consomme ? On ne peut pas rester insensible face au rapport du Giec », indique Vincent.

Allo Simonne : oser des choix raisonnés

Nous leur demandons quels choix ils ont dû faire. Le plus déterminant était celui de partir pour le Canada. Avec cette expatriation, ils sont sortis de leur zone de confort, et ils ont quitté tous leurs repères.

Nous savons nous aussi à quel point cela représente une aventure. Leur personnalité les a poussés à vouloir relever un nouveau défi, ce qui n’est pas surprenant. Ils ont pris le plus beau des risques, celui d’aller vers leurs envies.🤗

Et de toute façon, la vie d’entrepreneur implique d’oser. Quentin estime que cette réussite est aussi due à la générosité transmise par sa grand-mère.

De son côté, Vincent se souvient des conseils reçus lorsqu’il travaillait en construction et qu’il passait par une période de doute : « Fais-toi confiance et fie-toi à ton instinct. Tu as quelque chose à donner ».

Je pense alors à Christine qui a décidé de reprendre des études à l’âge adulte. Finalement, elle dit la même chose avec d’autres mots : chacun de nous a quelque chose de bon en lui.

Personnellement, je crois que nous avons tous besoin de savoir pourquoi nous faisons les choses. Je demande donc à Quentin et Vincent ce qui a le plus de sens dans leur quotidien.

Avec leurs recettes aussi gourmandes qu’écologiques, ils veulent contribuer à « changer le monde un pot à la fois, une noisette à la fois ».

Vincent nous explique que c’est un tout. Toutes leurs actions, les unes après les autres ou imbriquées, donnent une direction à leur projet. Par des choix raisonnés, ils entendent avoir un impact aujourd’hui et pour le futur.

Je me dis qu’il il faut des gens comme eux pour que les choses avancent. L’engagement pour l’environnement répond d’ailleurs aux attentes de leur clientèle.

Des rencontres et des idées pour des recettes diversifiées

Mais le secret de leur succès est aussi de savoir s’entourer. Leur histoire est construite de rencontres avec des artisan.e.s, des cultivateurs.trices qui les poussent à innover et à améliorer leurs recettes.

Découvrir une saveur dans un gâteau en pâtisserie ? Pourquoi pas la transposer dans une pâte à tartiner? Café, érable, amandes… diversité de parfums et de textures, il y en a pour tous les goûts.

Allo Simonne s’est taillé une place à travers le Québec, en Ontario et propose même un point de vente à Boston.

Quentin voulait devenir chocolatier et Vincent entrepreneur à trente ans. Ils ont relevé le défi avec brio ! En voilà deux qui dégagent une belle énergie.

Affables, déterminés et passionnés, ils ont su tirer leur épingle du jeu en accord avec leurs valeurs, un choix qui nous plaît beaucoup.

Leur force est aussi leur complémentarité qui permet à Allo Simonne  de proposer des recettes gourmandes et écologiques.

De la créativité, des produits de qualité et des saveurs à tomber, ça ne pouvait donner qu’une histoire à succès !

Tu veux te régaler  ?😋
Visionne la rencontre

⬇️

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Presque terminé ! 75%

Voir les choses en grand !

Allez voir au delà de vos limites, pour élargir votre horizon.

et découvrez 5 conseils précieux pour vous rapprocher de votre vie idéale

Vidéo
download pdf, pdf